Maria Montessori est née en 1870 à Chiaravalle près d’Ancône en Italie.

En 1896 elle est la première femme diplômée en médecine de l’université de Rome. Tout au long de ses études, elle s’attache à défendre les droits des femmes, notamment pour l’accès aux soins. Selon elle, il faut instruire les femmes « les rendre amoureuses de la science ».

À partir de 1894, elle fait des études en psychiatrie et devient assistante à la clinique de Rome. Elle sépare tout d’abord les adultes des enfants. Elle se consacre très vite aux plus jeunes. C’est au cours de ses observations qu’elle découvre le besoin d’activité de l’Homme et met en évidence que même les enfants porteurs de déficits mentaux peuvent se concentrer.

Le premier pas de Maria dans le monde de la pédagogie se situe en 1899 quand elle devient la directrice d’une école ortho phrénique. Avec beaucoup de travail, d’observation et la mise en place de son matériel sensoriel et scientifique, elle réussit à faire passer le certificat d’étude à tous les élèves ce qui est à l’époque perçu comme un véritable miracle.

Puis, elle décide de transposer son enseignement en direction de tous les enfants. On passe de l’instruction au développement du potentiel humain. L’éducation comme moyen d’accéder à la paix, voici la grande pensée de Maria Montessori. Elle s’intéresse à ce qui avait été fait en pédagogie et se penche sur les travaux de Itard et Seguin. Puis ensemble ils élaborent du matériel pédagogique, scientifique, étalonné et répondant aux lois de développement de l’enfant.

En 1907, elle décide de proposer ce matériel à tous les enfants et elle ouvre la « casa dei bambini » (la maison des enfants), à Rome dans un quartier défavorisé. La première école Montessori est créée !

Les axes de la révolution Montessori

  1. Les âges mélangés : les enfants de 3 à 6 ans sont dans la première période de développement.
  2. Un mobilier adapté à la taille et la force des enfants : elle a appelé cette tranche d’âge 0- 6ans, mobel kinder, les enfants des meubles. Cela permet la liberté de mouvement.
  3. L’observation
  4. La répétition de l’activité : (pour ancrer une connaissance)

Aujourd’hui, la pédagogie Montessori est présente sur tous les continents, plus de 22.000 écoles ont ouvert leurs portes et le nombre ne cesse de croître chaque année. En ce moment il y a 200 écoles Montessori en France.

En 1952, Maria Montessori s’éteint en Hollande à l’âge de 82 ans